Jour 7 : De Breskens à Vrouwenpolder

Il est 9h23, quelques hollandais biens matinaux et moi quittons Breskens sur une machine infernale qui gronde, le ferry !

Un ferry pour les vélos

La plateforme inférieur est remplis de vélos, le miens y compris. Quelques minutes plus tard nous nous retrouvons à Vlissingen, ville portuaire de l'autre côté de la mer. Le haillon s'ouvre et les quelques vélos se dispersent. Une odeur iodé remplis nos narrines, elle nous est ramenée par le vent qui soufle fort ce matin. Mais le soleil est là.

Vlissingen

Je suis toujours la LF1b qui semble longer la côte. Après quelques longs km, me voila dans les dunes. De longues heures, je roulerai près de la côte tantôt sur des pistes presque envahies par le sable, tantôt dans de petites forêts qui protègent du soleil.

Un phare sur la côte hollandaise

Ce chemin est agréable même si je doit aveuglément faire confiance aux panneaux, ne sachant pas exactement où je vais. Mais si, je vais à Berlin pardis !

Les dunes quoique souvent à l'ombre sont de dénivelé inégaux, si bien que personne ne sait ce qui se cache derrière un virage. Une pente raide qui monte ? qui descend peut être ? ou le plat le plus monotone.

Lorsqu'on croise d'autres cyclistes on se demande aussi quel sens est le mieux lotit, lesquels affronteront le plus de montées. Mais qu'importe, nous ne sommes pas des automobilistes et encore moins de vieux Parisiens à la mine rabougris. Alors nous sourions aux autres et nous hochons la tête lorsqu'on rencontre d'autres voyageurs plus lourdement chargés que nous. Parce que nous savons, nous partageons quelque chose.

Ma destination devait être serooskerke mais bizarrement, la route n'y passera jamais. Je comprendrais plus tard pourquoi : Il y a deux villes qui s'appellent Serooskerke en Hollande, et elles sont à quelques dizaines de km d'écart.

Pas de bol, je me suis arrêté à Vrouwenpolder que je croyais plus au nord de Serooskerke. Ce qui est à la fois vrais et faux. L'autre Serooskerke est encore plus au nord. L'étape suivant prométait d'être longue mais elle vient de se rallonger de 20 km.

Ce n'est pas grave, j'ai tout mon temps, si je ne fais pas l'étape complète demain, Berlin pourra bien attendre un petit peu ;)

Trajet (51,40 km)