Jour 12 : D'Amsterdam à Het Grote Bos

Il est tôt lorsque les premiers rayons de soleil éclairent ma tente. Ça tombe bien je ne comptais pas rester trop longtemps ce matin.

Pour la dernière fois, je prend le ferry en direction du Sud. Peu de personnes l'attendent à cette heure. Une fois à la central station je prend la direction d'Utrecht. Pas besoin de deviner, les panneaux indiquent déjà la route.

Au sud d'Amsterdam je suis aveuglément la direction qui essaye de trouver son chemin à travers les différentes agglomérations, Diemen et Abcoude notamment. Les paysage est sans intérêt et très urbain. On voit ici le même schéma que Paris, des banlieux qui se veulent modernes mais qui manquent de charme.

Je traverse le canal Rijnkan et le suis vers le sud. Le paysage s'embellit du côté de Breukelen et Maarseen qui semblent être des repaires de riches : beau jardin au bord du canal, bateaux privés et j'en passe.

Le canal Rijnkan

Au détour d'un virage je fais une entrée modeste dans Utrecht où le panneau semble se cacher derrières les arbres. C'est la zone industrielle, moche donc.

À l'entrée d'Utrecht

J'espère y retrouver la LF1 que j'ai quitté pour rejoindre Amsterdam. Je m'enfonce donc dans la ville en espérant trouver le panneau en question. Sur un pont j'aperçoit un panneau similaire qui balise un chemin juste en dessous. C'est la LF7. Comme c'est arrivé par le passé, je me dit qu'il y a de fortes chances pour que cette route croise la LF1 quelque part. Je m'enfonce plus loin dans les entrailles de la ville en suivant la LF7.

Mais le centre la ville me fais penser à Paris, le chemin est mal indiqué, tout est en travaux ou presque et il y a des voitures partout. Heureusement, dépassé ça, la ville sait se faire belle.

Un canal à Utrecht Baignade dans le canal

J'ai peine à suivre la LF7 que je perds puis retrouve pour finalement arriver à la sortie sud-ouest de la ville. Et je n'ai toujours pas croisé la LF1. Je décide donc de suivre mon itinéraire de base.

La prochaine ville doit être Rhenen au sud-est. Je rebrousse donc chemin en essayant de prendre la direction de Zeist. Repassant par le centre ville, les mauvaises indications me feront perdre du temps.

Finalement j'arriverais à sortir de la ville pour rejoindre Zeist et continuer plus au sud vers Driebergen. Là devrais se trouver un camping dans le parc national juste à côté.

J'arriverai donc au camping « Het Grote Bos », la grande forêt en néerlandais. Je ne m'attendais pas à un camping si gigantesque, il doit faire plusieurs hectares en surface. En allant rejoindre la place que je viens de louer, je me rendrais même compte que le camping est subdivisé en plusieurs « aires » qui sont presques des camping à eux tout seul.

L'endroit est très joli et en pleine forêt. Les arbres nous encerclent, les oiseaux sont partout et ont aperçois même des lapins le soir venu.

Le soleil n'est pas encore couché, si bien que je décide de faire un tour en vélo. Tout autour il y a de petites pistes qui traversent la forêt de part en part, qui rejoignent d'autres camping ou même la route.

La lumière commence à se faire rare, alors je rentre et me couche avec le chant des oiseaux.

Trajet (90.91 km)